Accueil > Documentation > Les molécules de synthèse > Ce qui peut sauver le confidor

Ce qui peut sauver le confidor

vendredi 16 décembre 2016 - Rédaction SNP

Canadian Government Proposes Ban on Imidacloprid N
http://www.beesource.com/forums/showthread.php?332620#postcount1494734

Nous avions été toujours frappés par une forme d’imprudence des Américains et des Canadiens qui conseillaient même l’utilisation de cette molécule pour faire des traitements dits soil drenching, malgré les risques pour la nappe phréatique.

Cette décision semble donc raisonnable car elle est accompagnée par une importante dérogation, celle d’une application par injection (endothérapie) qui est autorisée.

Nous devons nous en inspirer pour tenter de sauver un usage de ce produit irremplaçable dans la lutte curative contre le charançon. Nous allons proposer à nos députés une question écrite à l’Assemblée nationale dans cet esprit pour obtenir un assouplissement à l’interdit prononcée par la loi biodiversité. 

http://www.sauvonsnospalmiers.fr/spip.php?article1524

Il faut noter à ce sujet que l’expérimentation dites Bayer confidor en endotherapie ouverte par un arrêté au printemps 2012 n’a jamais donné lieu à un rapport officiel de performances dont nous savons qu’elles n’ont pas été globalement satisfaisantes. 

 Pour autant nous considérons que cette molécule peut-être utilisée pour traiter les déchets infectés et compléter les protocoles d’assainissement mécanique par des injections localisées autour du foyer d’infection.

Derniers articles

13 mars, par Rédaction SNP

En pays Varois ....

Merci à ce support de Presse régional en pleine « remontada » de nous accueillir à nouveau pour présenter cette nouvelle technologie de détection très en amont des attaques de ravageurs. L’affaire commence à s’ébruiter puisqu’un (...)

13 mars, par Rédaction SNP

La FAO aux avant-postes

L’agence marocaine de presse MAP ECOLOGY rappelle très utilement l’importance de la lutte contre ce redoutable prédateur du palmier. Elle ne fait pas de commentaire, nous nous sommes permis d’en faire un celui de (...)

Edito

Edito de février 2019

10 mars, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Retenons la date du 11 février 2019 , celle de la grande réunion de concertation organisée à la DGAL. Nous avons pu très correctement nous exprimer pour dire synthétiquement :
- Toute nouvelle réglementation doit également porter sur le papillon Paysandisia Archon
- Il faut donner un cadre légal même dérogatoire au piégeage massif qui est explicitement recommandé par l’ANSES. Le ministère doit ensuite (...)