Accueil > Revue De Presse > L’Europe, l’Afrique, le Monde > Caramba !

Caramba !

jeudi 21 novembre 2013 - Rédaction SNP

http://lc.cx/AmendesCRP

 Cette fois Ils ne font pas dans la mantille nos amis espagnols !!! Vous avez bien lu, jusqu’à 120 000 € d’amende pour les propriétaires négligents. Nous ignorons ce qu’ils font réellement sauf qu’avec un tel plafond ils ont de quoi en terroriser plus d’un. Alors avec nos 30 000 € nous faisons figure d’amateurs ce qui n’est pas faux..

Ici, en dehors des grandes manœuvres régulièrement annoncées du TGI de Grasse et du Copil Azuréen - on aimerait bien connaître la suite - dans le Var on découvre souvent un petit air des paysage sicilien. Nous avons même renoncé à faire des signalements sur les situations gravissimes de délaissement. Tout est à repenser en ce domaine.

Nous espérons que la nouvelle organisation à mettre en place au niveau de la préfecture de région permettra enfin de traiter cette question.

 Il faudra clarifier la politique d’information, les sanctions, les aides aux propriétaires à faibles revenus, le rôle des mairies, leur capacité d’intervention en substitution, le financement..... la contribution des entreprises espaces verts adjudicataires de marchés publics, le rôle de l’ONF....

La règlementation des obligations de débroussaillement devrait utilement servir de comparaison .

 

Derniers articles

19 mai, par Rédaction SNP

Newsletter - édition 34

Croissance respective des bambous grands adversaires des vis-à-vis....
http://palmvrienden.net/frlapalmeraie/2018/05/a-quelle-vitesse-le-bambou-pousse-t-il/

Edito

Edito d’avril 2018

6 mai, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Nous avons poursuivi notre lobbying au bon sens du terme pour plaider l’évidence du maintien pour moins de 24 mois encore du seul phytosanitaire à notre disposition, en l’absence, espérons-le provisoire, de solutions biologiques de remplacement. Quasiment impossible de mobiliser la presse face aux grands censeurs de l’écologiquement correct.....
Nous avons donc saisi à deux reprises la Direction (...)