Accueil > Revue De Presse > Cannes, la suite .....

Cannes, la suite .....

samedi 12 octobre 2019 - Rédaction SNP

 Les associations qui soutiennent la stratégie 3 du décret du 21 juillet 2010 semblent avoir moins la côte, en tout cas du côté de la Croisette !

 La ville de Cannes a peu goûté certaines critiques et dénonce les associations qualifiées de lobbystes car elle défendent un produit phytosanitaire proposée par une firme multinationale en situation de monopole. Il est vrai qu’en ces temps d’avalanches d’arrêtés municipaux anti pesticides ça devient sportif ! Après l’heure, c’est plus l’heure, il y a trois ans il fallait généraliser le tarif à 72 € ...... sans conventions. C’était la position de SNP.

Elle va même jusqu’à les accuser de non-respect de la réglementation ( rabattage des inflorescences) alors même que ces communes à notre connaissance le font pour leurs palmiers, mais se contentent, un peu hypocritement sans doute, d’en faire prendre l’engagement par les particuliers.

Saluons la volonté de la ville de mettre en place un plan de lutte intégrée ( sur le modèle international Integrated Pest Management) et de le faire approuver ( non pas par un nouvel arrêté ministériel) mais par le comité CROPSAV PACA (ministère).