Accueil > Représentation > Colloques > Colloques AFFP > Candidature à Communication conférence AFPP Toulouse 10/2013

Candidature à Communication conférence AFPP Toulouse 10/2013

lundi 11 février 2013 - Rédaction SNP

dépôt

voici le texte de notre candidature


"Notre association est la seule représentante des propriétaires privés de palmiers. Par l’activité intense de son site (www.sauvonsnospalmiers.fr) elle contribue à informer très largement les particuliers comme les professionnels. Nous avons regretté que l’expérimentation endothérapie dans le Var n’ait pas donnée lieu à communication lors du colloque de Nice. Nous souhaitons que cet oubli soit réparé à l’occasion de ce colloque . Nous pouvons garantir à l’AFPP la qualité d’une communication par nos liens avec la communauté scientifique INRA/CIRAD/MHN...., avec le SRAL et la FREDON et un club des 100 professionnels applicateurs membres correspondants de notre association enfin par la présence dans notre CA de trois membres de l’association "fous de palmiers" qui nous reçoit officiellement lors de son assemblée générale en avril prochain. Les enseignements de l’expérimentation varoise rapprochés de ceux issus des pratiques en Espagne, en Italie, en Tunisie, dans les Emirats et même en Chine font que l’endothérapie constitue un apport incontournable dans la lutte contre les ravageurs de palmiers."

 


Derniers articles

21 septembre, par Rédaction SNP

Le relais des réseaux nationaux

Notre conférence du 28 de ce mois - les ravageurs de palmiers : le défi de d’après-phyto est maintenant annoncée sur trois portails nationaux importants ( voir portfolio)
-  Plantes & Cités échophyto pro (...)

18 septembre, par Rédaction SNP

L’espoir fait vivre...

Un programme de recherche pour des alternatives aux phyto
Thématiques : Démarches "Zéro pesticide", Outils de planification
Région : Échelle nationale
Le 20 juillet, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, (...)

Edito

Edito d’août 2018

19 septembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Ça y est nous sommes déjà dans l’aprés phyto. On aurait aimé avoir beaucoup plus de temps mais nous sommes sacrifiés sur l’autel du politiquement , écologiquement correct. Le gouvernement se moque comme d’une guigne des propriétaires de palmiers et n’a vu aucune raison de faire des exceptions au retrait des néonicotinoïdes (Confidor), malgré les observations de l’ANSES pointant l’absence de solutions (...)