Accueil > Documentation > Autres ravageurs > Buis : un guide ASTRHEDOR

Buis : un guide ASTRHEDOR

mardi 15 mars 2016 - Rédaction SNP

Ce guide gratuit exclusivement fondé sur de la bibliographie est élaboré dans le cadre Programme SAVE BRUXUS qui vise à mettre au point des méthodes de lutte basée sur le Biocontrole. Les auteurs nous annoncent un second ouvrage nourri de la pratique et enfin une troisième version, résultat attendu des travaux d’expérimentation du programme Save Bruxus.

Ainsi en l’instant si vous avez à défendre ce végétal prestigieux auréolé d’une dimension historique et culturelle, nous vous recommandons de ne pas prendre de risques et d’utiliser des insecticides à base de pyréthrinoïdes ou de diflubenzuron, également autorisé, mais qui présente l’inconvénient de n’être efficace que sur des chenilles très jeunes. Un Bacillus thuringiensis ssp. kurstaki, moyen biologique, est également utilisable lorsque les conditions météorologiques ne sont pas trop sèches. Une lutte mécanique est également possible, bien que contraignante.

 

Derniers articles

9 décembre, par Rédaction SNP

Les délices du réglementaire......

Les jardiniers amateurs à la diète : A l’exception des produits de biocontrôle, à faible risque ou dont l’usage est autorisé en agriculture biologique, tous les produits de la gamme amateur seront réservés à partir du 1er (...)

7 décembre, par Rédaction SNP

M2 I BIOCONTROL .....La licorne

Pour que la licorne ne soit plus un mythe, il faut que le bio-contrôle attire vers lui des investisseurs privés à la recherche de placements surs, vertueux, rentables...
Très intéressant article du Nouvel Economiste qui (...)

Edito

Edito d’octobre 2018

12 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Sans l’avoir voulu nous sommes récompensés d’avoir un peu tardé dans la sortie de cet édito. Les 15 grands élus que nous avions solennellement saisi de graves difficultés consécutives à la suppression du Confidor et à l’abandon européen de la lutte obligatoire contre le CRP semblaient totalement insensibles à notre cause.
Sauf un, le Maire de Menton : (...)