Accueil > Partenaires*Pro > FREDON > BSV 65 O3/15

BSV 65 O3/15

jeudi 2 avril 2015 - Rédaction SNP

Papillon palmivore, Paysandisia archon
Des dégâts de papillon palmivore Paysandisia archon sont observés actuellement sur le secteur de Toulon notamment. A cette saison les symptômes observés sont la conséquence de l’activité trophique des chenilles qui se nourrissent à l’intérieur du stipe du palmier (bouchons de sciure, perforations de palmes). Elles vont continuer à se nourrir jusqu’à atteindre le dernier stade larvaire où elles se constitueront un cocon. Les premières émergences d’adultes se dérouleront dans le courant du mois de mai.

 

Notre conseil : examinez scrupuleusement et individuellement tous vos sujets. S’ils sont trop atteints coupez les et brûlez (l’ interdiction ne s’applique pas aux destructions d’insectes invasifs ). 

Pour les autres, en cas de stigmates attaquez franchement au vinaigre blanc. Au mois de mai faites faire un traitement au Conserve (Spinosad).

Derniers articles

2 décembre, par Rédaction SNP

Une meute à la poursuite du charançon.....

Pas sûr que la définition du lanceur d’alerte " celui qui signale, crime ou un délit, une violation grave et manifeste d’un engagement international régulièrement ratifié ou approuvé par la France, " s’applique évidemment à (...)

1er décembre, par Rédaction SNP

Alerte charançon de l’agave

En janvier 2019 avions déjà fait un premier post. Le Lien Horticole nous informe à nouveau.
C’est une très mauvaise nouvelle mais nous aurions tort de la laisser en l’état. Il faut donc faire de la détection systématique, (...)

Edito

Edito de septembre 2019

18 octobre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
L’encre de l’arrêté pourtant très bref, du 25 juin 2019 n’est pas encore sèche et nous entendons ses détracteurs le vouer aux gémonies au motif qu’il renonce à la lutte obligatoire dans les régions plus exposées pour l’instant, Corse, Paca, Occitanie.
Mais gardons-nous de toute hypocrisie, si la lutte obligatoire n’a pas atteint son objectif dans les régions les plus exposées c’est bien sûr la (...)