Accueil > Partenaires*Pro > FREDON > BSV 65 O3/15

BSV 65 O3/15

jeudi 2 avril 2015 - Rédaction SNP

Papillon palmivore, Paysandisia archon
Des dégâts de papillon palmivore Paysandisia archon sont observés actuellement sur le secteur de Toulon notamment. A cette saison les symptômes observés sont la conséquence de l’activité trophique des chenilles qui se nourrissent à l’intérieur du stipe du palmier (bouchons de sciure, perforations de palmes). Elles vont continuer à se nourrir jusqu’à atteindre le dernier stade larvaire où elles se constitueront un cocon. Les premières émergences d’adultes se dérouleront dans le courant du mois de mai.

 

Notre conseil : examinez scrupuleusement et individuellement tous vos sujets. S’ils sont trop atteints coupez les et brûlez (l’ interdiction ne s’applique pas aux destructions d’insectes invasifs ). 

Pour les autres, en cas de stigmates attaquez franchement au vinaigre blanc. Au mois de mai faites faire un traitement au Conserve (Spinosad).

Derniers articles

17 janvier, par Rédaction SNP

Le dompteur de papilllon....

Observez les yeux composés . Chez les Ptérygotes (insectes pourvus d’ailes), insectes qualifiés de « modernes » le nombre d’ommatidies est souvent comme pour le Paysandisia élevé, laissant pressentir des capacités visuelles plus (...)

9 janvier, par Rédaction SNP

Intéressant éclairage......

Intéressant éclairage et analyse de ce ravageur qui vit en équilibre dans son milieu d’origine sans que l’on sache comment et pourquoi. Ce qui certain c’est que chez nous il est au début de son travail dévastateur, alors même (...)

Edito

Edito de novembre 2019

13 décembre 2019, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Ce mois l’essentiel de notre énergie a été consacré à la préparation de la 4eme édition des Rencontres de Monaco : Ravageurs de palmiers - 26 novembre 2019.
Pour cette réalisation la collaboration entre notre association et Robert Castellana Liste Phoenix- réseau franco-italien des jardins botaniques a été exemplaire. Mais rien n’aurait été possible sans la mise à disposition d’une salle et une (...)