Accueil > Réglementation > Réglementation / Obligations déclaratives > Bio pesticides : késako ?

Bio pesticides : késako ?

mercredi 5 février 2014 - Rédaction SNP

Nous nous contentons ici d’introduire le sujet par cet article de quatre chercheurs espagnols dans une revue des industries chimiques. En toute première approche on comprend que l’origine naturelle de ces produits n’est en aucune façon la garantie de leur innocuité. Par ailleurs les firmes sont assez réticentes à s’y intéresser car les procédures d’agrément sont aussi lourdes que pour des produits de synthèse.

Tout cela mérite d’être creusé mais ce n’est pas une mince affaire les règlements de 283 et 284/ 2013 représentent la lecture de # 150 pages !!

Le présent post doit donc être considéré comme un appel à projets pour la constitution d’un groupe de travail au sein de l’association. D’une façon générale, il apparaît extrêmement nécessaire de clarifier nos compétences sur les frontières entre les intrants, les biopesticides, les produits phytosanitaires classiques, les fertilisants.....

Derniers articles

14 juin, par Rédaction SNP

Le CRP s’attaque aux rapports législatifs.....!!

http://www.assemblee-nationale.fr/15/rapports/r1055-a5.asp
dont.....
« L’action 1 Prévention et gestion des risques inhérents à la production végétale,
Cette action, dotée de 25,4 millions d’euros, a consommé 27,3 millions (...)

12 juin, par Rédaction SNP

Struggle for life, merci de le dire....

Les Cahiers du Fleurissement sont le seul magazine professionnel qui présente des conseils pratiques, simples et concrets en matière d’aménagement du cadre de vie et de fleurissement.
Merci à Martine MEUNIER Directeur des (...)

12 juin, par Rédaction SNP

Porquerolles Miramar saison 2 !

PALMIERS EN DANGER. UN PARTENARIAT "PARC NATIONAL-MÉCÈNES PRIVÉS" POUR LES SAUVER.
( gazette mensuelle de Porquerolles)
L’urgence était là de sauver la palmeraie du bassin du Miramar car le Parc avait déjà abattu 8 sujets (...)

Edito

Edito de mai 2018

5 juin, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Sans conteste, ce mois a été dominé par la lettre reçue du secrétaire d’État auprès du premier ministre Christophe CASTANER. Nous avions réussi à l’approcher car aux élections régionales de 95 interrogé par SNP il avait manifesté un intérêt personnel pour la sauvegarde des palmiers. Nous ne l’avions pas oublié et lui non plus.
Par ce courrier reconnaissant à votre association le rôle d’un sachant à (...)