Accueil > Réglementation > Réglementation / Obligations déclaratives > Bio pesticides : késako ?

Bio pesticides : késako ?

mercredi 5 février 2014 - Rédaction SNP

Nous nous contentons ici d’introduire le sujet par cet article de quatre chercheurs espagnols dans une revue des industries chimiques. En toute première approche on comprend que l’origine naturelle de ces produits n’est en aucune façon la garantie de leur innocuité. Par ailleurs les firmes sont assez réticentes à s’y intéresser car les procédures d’agrément sont aussi lourdes que pour des produits de synthèse.

Tout cela mérite d’être creusé mais ce n’est pas une mince affaire les règlements de 283 et 284/ 2013 représentent la lecture de # 150 pages !!

Le présent post doit donc être considéré comme un appel à projets pour la constitution d’un groupe de travail au sein de l’association. D’une façon générale, il apparaît extrêmement nécessaire de clarifier nos compétences sur les frontières entre les intrants, les biopesticides, les produits phytosanitaires classiques, les fertilisants.....

Derniers articles

25 août, par Rédaction SNP

L’effet promoteur du microbiote intestinal du CRP

https://twitter.com/duplouy_anne/status/1164785880814325765
365 : L’effet promoteur du microbiote intestinal sur la croissance et le développement du charançon rouge des palmiers, Rhynchophorus ferrugineus (Coleoptera) en (...)

23 août, par Rédaction SNP

Un plan pour développer le bio Controle ?

Nous publions cette brève pour illustrer la difficulté de l’exercice. Nous avons vu qu’il a fallu passer par une dérogation pour obtenir l’utilisation de phéromones parfaitement maîtrisées depuis des années, pour un usage en (...)

Edito

Edito de juin 2019

28 juillet, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Ce mois a été celui de la publication du nouvel arrêté de lutte contre le CRP. Alors que cet été est celui de la dévastation de nos peuplements Chamaerops ( voir notre papier "nos Chamaerops meurent en silence...."), aucune ligne sur le Paysandisia, lancinante revendication !
Ce n’est pas malheureusement pas le plus important. Ce texte aussi court que d’interprétation délicate se contente de faire une (...)