Accueil > Réglementation > Réglementation / Obligations déclaratives > Bio pesticides : késako ?

Bio pesticides : késako ?

mercredi 5 février 2014 - Rédaction SNP

Nous nous contentons ici d’introduire le sujet par cet article de quatre chercheurs espagnols dans une revue des industries chimiques. En toute première approche on comprend que l’origine naturelle de ces produits n’est en aucune façon la garantie de leur innocuité. Par ailleurs les firmes sont assez réticentes à s’y intéresser car les procédures d’agrément sont aussi lourdes que pour des produits de synthèse.

Tout cela mérite d’être creusé mais ce n’est pas une mince affaire les règlements de 283 et 284/ 2013 représentent la lecture de # 150 pages !!

Le présent post doit donc être considéré comme un appel à projets pour la constitution d’un groupe de travail au sein de l’association. D’une façon générale, il apparaît extrêmement nécessaire de clarifier nos compétences sur les frontières entre les intrants, les biopesticides, les produits phytosanitaires classiques, les fertilisants.....

Derniers articles

24 octobre, par Rédaction SNP

Très bon papier...

Cet article résume parfaitement la situation. Var matin était sur la même longueur d’onde mais ayant déjà communiqué sur le premier emplacement de la conférence....... le seul dégât collatéral que peuvent revendiquer les marchands (...)

24 octobre, par Rédaction SNP

BARI NEWS

Le congrès est ouvert depuis hier. SNP est présente par la personne de Robert Castellana que nous avons mandaté pour nous représenter. Son expérience ( Liste Phoenix) va nous permettre de tirer le meilleur parti de ces (...)

22 octobre, par Rédaction SNP

Pour éviter que la messe soit dite...

Ils sont venus ils sont tous là, pour que nos palmiers ne meurent... Franchement on compte sur eux pour faire le job sans jouer aux multinationales cupides.
Nos amis de M2 I Life Sciences premier fabricant européen (...)

Edito

Edito de septembre 2018

14 octobre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Nous avions prévu de terminer ce mois de septembre par une réunion de professionnels et de collectivités pour faire un point complet réglementaire et technique sur les ravageurs de palmiers. Les gendarmes du golf hôtel à Hyères avaient accepté de nous recevoir car ils sont très investis dans la défense de leur patrimoine palmiers et ils accueillent depuis des années les formations Art. 15 de la chambre (...)