Accueil > Documentation > Bio pesticides > Bio-pesticide labeling AMBER PROJECT

Bio-pesticide labeling AMBER PROJECT

jeudi 15 juin 2017 - Rédaction SNP

Un chercheur lance un appel pour un meilleur étiquetage pour aider les producteurs à appliquer des bio-pesticides et à améliorer les taux de réussite des programmes intégrés de lutte contre les ravageurs et les maladies.Quel superbe centre de ressources :

http://www2.warwick.ac.uk/fac/sci/lifesci/wcc/research/biopesticides/amberproject/

On s’est amusé à taper : neem, spinosad, beauveria .... il y a du répondant en anglais mais c’est presque incontournable malheureusement, comme dirait le président Macron !

 

Last year, a series of observation trials were conducted as part of an AHDB funded five-year AMBER project to identify management practices that growers could use to improve the performance of biopesticide products within IPDM.

The trials highlighted several opportunities to improve biopesticide performance through changes to application practices, including quantity of product used, quantity of water, target location within the crop and other environmental parameters that could influence performance.

University of Warwick principal research fellow David Chandler said : "It was clear that there was a lack of understanding about how biopesticide efficacy is affected by factors such as population sizes of pests and diseases, environmental factors such as exposure to UVA and B and water volumes."

He suggested : "More information needs to be given to growers on how to apply biopesticides in practical situations. This could be done through modifications to improve labeling."

A survey conducted as part of AMBER also found that growers perceived biopesticides to be unreliable.

AHDB crop protection senior scientist Joe Martin said : "We believe this could be in part as a result of incorrect applications. We need to make sure growers are provided with as much knowledge as possible about the optimum conditions required for good performance of each biopesticide in order to identify potential improvements in application."

 

AHDB knowledge exchange manager Gracie Emeny added : "A key part of AMBER will be sharing knowledge and experience from trials with growers and the industry to improve best practice guidelines."

AMBER trials will now focus on developing practices that optimise biopesticide performance and will be tested on commercial nurseries. Growers can keep track of these at the Amber Project website, hosted by Warwick Crop Centre.

 

Derniers articles

14 octobre, par Rédaction SNP

Concours Nikon’s microscopic photo : Le CRP à l’honneur

En l’honneur de la beauté et de l’importance scientifique des photos au microscope, le concours Nikon Small World rassemble chaque année les meilleures images et récompense les 20 meilleures œuvres.
Cette année marque le 44e (...)

8 octobre, par Rédaction SNP

Conférence SNP : restitution

Notre conférence du 28 septembre a finalement pu se tenir dans la salle des mariages (de bon augure peut-être ?) de la mairie de la Farlede où nous avons été accueillis royalement par le Maire, le docteur Raymond ABRINES et (...)

8 octobre, par Rédaction SNP

La panne d’inspiration ?

C’est vrai, l’acronyme est le grand souci des communicants. CAVEM, ARECAP pas facile d’en faire un titre pour décrire une action ou une ambition.
Fallait-il pour autant nous piquer notre nom alors même que SNP a vu le (...)

Edito

Edito de septembre 2018

14 octobre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Nous avions prévu de terminer ce mois de septembre par une réunion de professionnels et de collectivités pour faire un point complet réglementaire et technique sur les ravageurs de palmiers. Les gendarmes du golf hôtel à Hyères avaient accepté de nous recevoir car ils sont très investis dans la défense de leur patrimoine palmiers et ils accueillent depuis des années les formations Art. 15 de la chambre (...)