Accueil > État sanitaire, progression des infestations > Bahreïn Solution ?

Bahreïn Solution ?

samedi 28 juin 2014 - Rédaction SNP

Dans notre malheur, nous nous rassurons en pensant à tous les pays de la péninsule arabique dramatiquement concernés par le charançon rouge et qui disposent des moyens financiers illimités pour le combattre.

Incidemment dit, on peut s’étonner qu’alors même que notre brillante recherche française manque de moyens financiers il existe ce gisement exceptionnel de financement. Mais peut-être plus facile à dire qu’à faire .....

Cet article journalistique, bref mais très intéressant, car il nous éclaire sur les conditions de ponte de la femelle charançon. Tout tournerait autour des inflorescences mâles dont les fleurs attirent et localisent la ponte. A partir de là, la réflexion s’emballe :

* Il faut concentrer nos traitements sur les inflorescences mâles en floraison,

* persuader les propriétaires de palmiers que le traitement ( répulsifs) ou le rabattage de ces inflorescences n’est pas seulement une obligation légale mais la clé de la survie de leur palmier.

* envisager un système d’avertissement BSV, mails d’alerte aux adhérents .....

* n’étant # pas concerné par le palmier dattier on pourrait envisager le rabattage de inflorescences femelles aussi mais cela mériterait une étude scientifique particulière sur les conséquences des rabattages successifs. Nous sommes un peu circonspect sur ce point. Autre remarque intéressante la ponte s’effectuerait tout autant sur inflorescences mâles et femelles. certains auteurs avancent que seules les inflorescences mâles sont concernées. Ou est la vérité ?

Il faudrait sans doute qu’une équipe scientifique vérifie cette découverte. Nous allons le proposer à l’INRA. Nous avons tout ce qu’il faut pour le faire rapidement en métropole. Aucune formalité spéciale sans doute , même pour un insecte de quarantaine puisqu’il s’agit d’une simple observation. A notre avis guère de problème de financement compte tenu de l’intérêt pratique

 

breakthough = percée 

 

Derniers articles

16 août, par Rédaction SNP

Eric Chapin conseille...

Source Lien horticole N° 314
En cette période estivale, les bioagresseurs ne font pas de pause. Notre expert en protection des plantes, Éric Chapin, synthétise quelques observations sur l’état des plantations et (...)

15 août, par Rédaction SNP

R&D la France à la traîne...

un classement qui explique beaucoup de choses...
S’il existe un autre classement en Recherche fondamentale il est plus que probable que nous serions mieux placés. Ceci explique cela et donc nos pauvres palmiers (...)

13 août, par Rédaction SNP

La Stratégie Phoemyc

Avec quelque retard, vacances obligent, voici donc une documentation sur ce nouveau produit * qui présente des caractéristiques extrêmement intéressantes en terme de cout et d’efficacité. On est guère surpris de l’accueil d’ores (...)

Edito

Edito de juillet 2018

10 août, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Je vous avais promis de tout vous dire sur la gestion des palmiers de Nice. J’y reviendrai car malheureusement l’actualité réglementaire prend le pas. Simplement le temps de vous confier que nous avons au dossier une lettre de Bernard Baudin du 17 décembre 2014 Conseiller Espaces Verts du Maire de Nice qui reconnaît refuser l’application de l’arrêté du 21 juillet 2010 en affirmant n’utiliser que des (...)