Accueil > Poésie & Littérature & Culture & Art de Vivre > Bad day in Toulon....

Bad day in Toulon....

lundi 8 juillet 2019 - Rédaction SNP

Chienne de vie qui a soustrait à notre affection, notre admiration, notre reconnaissance,  Jean-François SPADA auteur de nos logos et de nombreuses affiches de l’association.

Etudes supérieures d’arts graphiques à Paris, travaille dans divers agences réputées, puis devient le directeur de la conception graphique de l’importante compagnie d’assurances des personnels militaires AGPM dont le siège est à Toulon.

Après son départ à la retraite il créé Création JFS , qui aura de très nombreux clients dans les secteurs de l’hôtellerie, de la viticulture et des loisirs, souvent ses condisciples du golf de Valcros.

 Malgré la modestie des moyens de l’association Jean-François nous a toujours réservé un accueil royal car le passionné qu’il était avait bien compris que nous l’étions aussi.

De ce grand ami, nous garderons le souvenir d’un homme talentueux d’une grande aménité dont humour juste et ironique faisait mouche à tous les coups.

Portfolio

Derniers articles

23 février, par Rédaction SNP

Créations paysagères en Côte d’Azur

Nul doute que le palmier restera l’honneur....
Le Festival des Jardins aura lieu du samedi 27 mars au dimanche 28 avril 2021. Le Conseil départemental des Alpes-Maritimes lance un concours de créations paysagères sur le thème (...)

21 février, par Rédaction SNP

Des graines de palmiers de 2000 ans

Avec l’accord de SCIENCE & AVENIR nous publions partiellement ce très intéressant article sur la découverte des chercheurs israéliens, ce qui nous donne envie d’en savoir plus (...)

Edito

Edito de janvier 2020

21 février, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Il faut l’admettre, nous sommes à la peine et avons énormément de difficultés à mobiliser les collectivités locales de PACA et d’Occitanie pour prendre leur destin palmier en main. En dehors de la prestigieuse exception de Cannes avec laquelle nous collaborons à préparer , pour le 30 avril 2020, un formidable colloque, nous constatons une sorte de démission collective. Mais on a pas dit notre (...)