Accueil > COPIL , CROPSAV.... COLLOQUES FAO CIHEAM UNESCO > Au Cropsav occitanie , "pas un bouton de guêtres"...*

Au Cropsav occitanie , "pas un bouton de guêtres"...*

vendredi 7 juin 2019 - Rédaction SNP

 Félicitons d’abord la DRAAF Occitanie d’avoir conduit le 22 mai un CROPSAV complet ( protection animale et végétale) et fait son compte rendu dans les 10 jours. Rien de tel apparemment en région PACA....

 Après les félicitations....

1- Aucune mention du ravageur de palmiers "papillon paysansandisia". Nous nous plaignons en vain de cette absence au niveau national depuis des années mais c’est encore plus choquant dans cette région dont le peuplement palmier est particulièrement sensible à ce ravageur.

2- SRAL et FREDON affirment que le CRP n’affecterait que les départements côtiers. SNP est bien forcée de s’interroger sur les outils détection mise en œuvre car il nous étonnerait fort qu’un ravageur aussi puissant puisse rester au même endroit aussi longtemps et alors même qu’il est largement présent en Nouvelle Aquitaine.

3- L’état des lieux dressé par les représentants du SRAL et de la FREDON a inspiré notre titre ! On connaît la suite !! l’administration affirme sans sourciller avoir fait un sans faute sauf que la lutte contre le charançon rouge comme le signale un rapport de l’ANSES d’octobre 2018 est un véritable fiasco... on aurait aimé plus d’humilité, de réalisme, d’autocritique, de la part des représentants de l’État et ou de leur délégataires.

4- Dans la nouvelle réglementation CRP le rôle du CROPSAV sera déterminant. Le directeur régional semble favorable à la création d’un comité technique, dans l’esprit de feu le COPIL CRP PACA. Les associations concernées y seraient invitées. Gageons que la lecture de ce post ne l’en dissuade pas !!

SNP s’efforce de mobiliser la société civile sur ces sujets, comme nous en avons fait la démonstration lors de notre dernier séjour en Occitanie. https://www.sauvonsnospalmiers.fr/deplacement-snp-en-occitanie-revue-de-presse.html

*l’expression n’est pas réjouissante. En 1870, lors de la déclaration de guerre de la France à la Prusse, Adolphe Thiers extrêmement dubitatif le maréchal Le Bœuf, ministre de la guerre. rétorque  « Nous sommes prêts et archiprêts, La guerre dût-elle durer deux ans, il ne manquerait pas un bouton de guêtre à nos soldats. » on connaît la suite.....

Derniers articles

9 novembre, par Rédaction SNP

Après le principe de précaution, celui de réalité ...

Pour l’instant, il n’est pas possible de se passer des biocides pour lutter contre les moustiques
La recherche et le développement de solutions alternatives et éco-responsables de démoustication et de lutte anti-vectorielle (...)

31 octobre, par Rédaction SNP

La nature est-elle un enfer ?

France Culture (@franceculture) a tweeté à 2:33 PM on mar., oct. 27, 2020 :
La Nature un enfer ? Les espèces exotiques envahissantes sont aujourd’hui reconnues comme l’une des principales causes de l’érosion de la biodiversité (...)

30 octobre, par Rédaction SNP

Phéromones plus d’AMM sauf ......

Très sensible progrès réglementaire dans l’utilisation des phéromones pour améliorer l’efficacité du piégeage. Il faut dire que le feuilleton Neonicotinoïdes a fait beaucoup rire et surtout illustré les énormes obstacles pour trouver (...)

Edito

Edito de septembre 2020

12 octobre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Notre webmaster vient de vous adresser les convocations à une assemblée générale virtuelle. iI s’agit classiquement de demander quitus de notre gestion morale et financière et surtout de décider de la mise en sommeil de l’association, comme annoncé depuis plusieurs semaines.
L’issue du vote ne fait guère de doute considérant la confiance que vous nous avez toujours manifesté. Le site cessera ses publications (...)