Accueil > État sanitaire, progression des infestations > Attention au palmier électoral !!

Attention au palmier électoral !!

mercredi 25 septembre 2019 - Rédaction SNP

Nous publions cet extrait de Var matin simplement pour mettre en garde les élus sur un excès d’optimisme. Il n’est pas exact de considérer cette variété de palmier comme quasiment à l’abri de problèmes. Certes le charançon semble peu intéressé par contre le papillon Paysandisia doit être sérieusement surveillé. Le Syagrus romanzoffiana est bel et bien en liste noire

http://www.sauvonsnospalmiers.fr/le-papillon-de-l-impunite.html

 Nous ne serions trop recommander à la ville d’installer comme Cannes et Mandelieu quelques DSI détecteurs sismiques intelligents. C’est un investissement extrêmement modeste par rapport à l’investissement global.

https://www.sauvonsnospalmiers.fr/la-detection-sismique-operationnelle.html

Au programme : la plantation de dix-neuf syagrus sur le terre-plein central de la RD18, la portion concernée étant située entre le rond-point de Mar Vivo et l’entrée des Sablettes.

Cet élégant palmier aux faux airs de cocotier possède notamment la vertu de mieux résister aux parasites que certains de ses cousins. "C’est aussi un clin d’œil à la balnéarité des lieux" précise Nathalie Bicais.

Objectif, donc, "mettre du vert sur un équipement minéral" explique l’élue, mais aussi "renforcer la sécurité sur l’avenue" grâce à un "effet de paroi" accentué par la hauteur impressionnante des végétaux : environ 4 mètres sous palme.

Bref, sur cette artère très fréquentée, les voitures seront censées naturellement ralentir en longeant le mur végétal.

Le chantier a ainsi été lancé hier, pour une durée de deux mois (jusqu’au 15 novembre).

Un itinéraire de contournement, via l’avenue Fernand-Léger et Notre-Dame de la Mer, puis l’avenue Noël-Verlaque, sera balisé par des panneaux.

Coût de l’opération : 99 000 euros, déboursés par le conseil départemental.

Un moyen pour Nathalie Bicais de faire campagne ?

Omniprésente sur le terrain, Nathalie Bicais s’est lancée dans la course aux municipales seynoises depuis de longs mois déjà.

Pour autant, elle insiste sur le fait que la présentation des travaux de la RD18 n’a rien à voir avec la proximité de cette échéance électorale, puisqu’effectuée dans son costume de conseillère départementale et non en tant qu’élue municipale d’opposition briguant le fauteuil de maire.

Bref, l’annonce de ce chantier est complètement déconnectée de ma campagne."

 

Derniers articles

25 février, par Rédaction SNP

L’impossible "en même temps......"

Ce n’est pas sans amertume que nous lisons cette dépêche en anglais (tiens pourquoi) qui nous informe des "regrets" du directeur général de l’ANSES du retrait de l’imidaclopride "an effective product to combat the red palm (...)

23 février, par Rédaction SNP

Créations paysagères en Côte d’Azur

Nul doute que le palmier restera l’honneur....
Le Festival des Jardins aura lieu du samedi 27 mars au dimanche 28 avril 2021. Le Conseil départemental des Alpes-Maritimes lance un concours de créations paysagères sur le thème (...)

Edito

Edito de janvier 2020

21 février, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Il faut l’admettre, nous sommes à la peine et avons énormément de difficultés à mobiliser les collectivités locales de PACA et d’Occitanie pour prendre leur destin palmier en main. En dehors de la prestigieuse exception de Cannes avec laquelle nous collaborons à préparer , pour le 30 avril 2020, un formidable colloque, nous constatons une sorte de démission collective. Mais on a pas dit notre (...)