Accueil > L’association > Vie de l’association > Assemblée générale 2014 - 2015

Assemblée générale 2014 - 2015

lundi 27 juin 2016 - Jean-Marie Frizzole, Rédaction SNP

Voici les résultats définitifs du vote de l’Assemblée Générale portant sur l’exercice 2014 – 2015 de l’association Sauvons Nos Palmiers

Nombre de votants : 98

1/ Approuvez vous les modifications de la composition du conseil d’administration ?

OUI 96% - 94 réponses
NON 0%
NE SE PRONONCE PAS 4% - 4 réponses

2/ Approuvez vous le rapport financier ?

OUI 96% - 94 réponses
NON 0%
NE SE PRONONCE PAS 4% - 4 réponses

3/ Approuvez vous le rapport moral ?

OUI 97% - 95 réponses
NON 0%
NE SE PRONONCE PAS 3% - 3 réponses

Merci à tous pour votre participation !

Les comptes seront déposés au J.O. associations. En ce qui concerne le contenu de l’assemblée générale ordinaire dès lors que l’assemblée ne s’est prononcée que sur l’approbation des comptes et les rapports d’activité le procès-verbal correspondant n’a pas à être transmis à la préfecture.

Derniers articles

14 novembre, par Rédaction SNP

Piégeage : tous avec la Casa....

Nous proposons un autre type de piège chargé de la même phéromone, en même temps nous soutenons fermement la politique de piégeage de la Casa ainsi que celle de la Cavem.
Son efficacité est d’autant plus grande que des (...)

13 novembre, par Rédaction SNP

Un autre regard sur le piégeage massif

La mouche de l’olive est un grand fléau de l’oléiculture. En même temps grand consommateur de phytosanitaires autrefois du diméthoate. la pratique de piégeage massif est vite apparue comme une alternative crédible. Mais comme (...)

Edito

Edito d’octobre 2018

12 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Sans l’avoir voulu nous sommes récompensés d’avoir un peu tardé dans la sortie de cet édito. Les 15 grands élus que nous avions solennellement saisi de graves difficultés consécutives à la suppression du Confidor et à l’abandon européen de la lutte obligatoire contre le CRP semblaient totalement insensibles à notre cause.
Sauf un, le Maire de Menton : (...)