Accueil > Documentation > Trunk Injection > ArborSystems injecting Palms with Boxer *

ArborSystems injecting Palms with Boxer *

jeudi 7 juillet 2016 - Rédaction SNP

* Insecticide ( Emamectin benzoate) BOXER est un produit si ce n’est identique en tout cas très proche ( EMAB 4%, THFA) du REVIVE. Le mode d’injection est différent et semble plus facile. Il faut cependant noter que cette variété de palmier n’est pas celle que nous rencontrons beaucoup dans nos contrées. Au niveau d’une concurrence, peu de chances de voir cette firme sur la Côte d’Azur compte tenu des barrières à l’entrée de ce marché. Impossible pour l’instant d’obtenir des prix pratiqués aux USA il faut dire qu’un comparatif, avec la politique marketing montagnes russes de Syngenta ne serait pas de tout repos !!! Pour la compréhension de la vidéo, appuyez-vous sur la transcription sous-titrage ( quelquefois curieuse).

Deux détails nous ont intéressé :

* le floutage de l’aiguille ???? à notre avis ont des évents latéraux. * La valve permettant de vérifier que la pression d’injection a bien été évacuée.

La gamme de produits chimiques de ArborSystems (qui fête son vingtième anniversaire ) pour les ravageurs, les maladies et la santé des arbres comprend Pointer insecticide qui traite l’agrile du frêne, Wooly aphid , White Flies, les pucerons et les coléoptères et Greyhound Insecticides qui contrôle les coléoptères, les chenilles, les acariens et les nématodes (prévient les maladies Pine Wilt

ArborSystems Celebrates 20th Year in Business and Successful Launch of Emerald Ash Borer Two-Year Control Product
Posted : Jul 11, 2016 6:10 AM CEST
ArborSystems is celebrating its 20th year in business and the addition of Emamectin Benzoate insecticide-miticide for two-year control of Emerald Ash Borer to their direct-inject chemical line.

OMAHA, NEB. (PRWEB) July 11, 2016

ArborSystems is celebrating its 20th year in business and the addition of Emamectin Benzoate insecticide-miticide for two-year control of Emerald Ash Borer to their direct-inject chemical line.

“We have been treating ash trees since 2002 for EAB and now arborists, urban foresters and tree care professionals can provide two-year control of EAB with no drilling damage using our new product, Boxer Insecticide-Miticide,” said Chip Doolittle, president of ArborSystems in Omaha, NE. “ArborSystems had been in the forefront of advanced technology for tree treatment since we started in 1996.”

ArborSystems began in 1996 with Wedgle Direct-Inject Tree Injection System and a limited product line. The Wedgle is a no-drill tree treatment system — an easy, fast and tree-friendly way to treat almost any tree in five minutes or less. It is the only tree trunk injection application method that does not require a drilled hole. Drilling of large holes on a yearly or semi-yearly basis have proven to be harmful to the tree.

Derniers articles

22 septembre, par Rédaction SNP

L’été du buis ravagé

Résumé de l’article de Jérôme Julien dans le lien horticole 09/17 No 272 , "pyrale du buis l’été ravageur".
Cette année, la pyrale du buis (Cydalima perspectalis) a confirmé sa nuisance considérable sur les buis des parcs et (...)

22 septembre, par Rédaction SNP

Un ragoûtant court-métrage

https://youtu.be/f2mTjIvjv9o
Le scénario n’est pas très sophistiqué, le casting simplifié mais quelle leçon de diététique !!

17 septembre, par Rédaction SNP

Biodiversité & Patrimoine

BIODIVERSITE & PATRIMOINE Autoportrait de Claude Monet dans son atelier en 1884, à l’époque où il réside à Bordighera dont il dépeint les paysages (en cartouche).
La palmeraie historique de Bordighera remonte à la fin du (...)

Edito

Edito , août 2017

2 septembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
SNP n’était pas en vacances. Nous avons continué à améliorer le site par des corrections d’interface, la technologie "responsive" pour smartphones et tablettes et par une fonctionnalité multilingue. En parallèle par Mail Chimp nous avons lancé deux campagnes de News Letter. Une première vague de 300 envois à destination de nos adhérents et anciens adhérents et une seconde de 350 à destination de (...)