Accueil > Revue De Presse > Après « le Monde », TF1..... Le compte n’y est toujours pas ! (...)

Après « le Monde », TF1..... Le compte n’y est toujours pas ! !

lundi 12 août 2019 - Rédaction SNP

C’est un peu le marronnier de l’été ( post à venir sur l’article du Monde Mag ). Le moins qu’on puisse dire est que le sujet n’est pas traité trés sérieusement par TF1 qui oublie de dire :

- Que l’ampleur des pertes de palmiers dans la ville de Nice est la conséquence du non-respect de la réglementation nationale.

- Que la solution du champignon BEAUVERIA BASSIANA est présentée comme mise en œuvre à Nice depuis plusieurs années, alors que l’autorisation de mise sur le marché du produit ARYSTA B111-05 date du 9 mars 2018.

- Qu’il y a un produit concurrent à celui présenté, PHOEMYC souche BB 203 bénéficiant d’une AMM provisoire, proposé par une firme espagnole GLEN BIOTECH.

- Qu’aucune de ces souches de BB n’a encore fait sérieusement ses preuves, alors que penser de l’affirmation d’une division par 3 du taux d’infestation... en quelques mois ?

- Que la solution phytosanitaire en injection n’est pas partout à 72 €. Pour bénéficier de ce tarif la firme Syngenta impose une exclusivité et la promotion par la commune de son produit auprès des propriétaires de palmiers. Le tarif normal est de 190 €.

- Que des interrogations sérieuses entourent l’avenir des palmiers ayant subi pendant quatre ou cinq années quatre pénétrations par an, de 30 à 35 cm de profondeur dans des tissus n’ayant aucune capacité de cicatrisation. Que les collectivités et les professionnels ne comprennent pas pourquoi le ministère ne publie pas les résultats de l’expérimentation dite de Perpignan censé les éclairer sur la faisabilité à long terme de ce traitement très invasif.

- Que piegeage massif rendu opérationnel par de nouvelles règles de lutte contre le CRP est semble-t-il refusé par la ville de Nice, alors même que les tenants de solutions biologiques comme phytosanitaires concluent qu’on ne peut pas s’en passer.

 Au bout du compte, le reportage renvoie dos à dos "le coureur de 100M et le marathonien", mais il n’y a aucune raison pour que notre patrimoine palmier soit défendu et probablement victime de ce dogmatisme.

 TF1 aurait été plus inspirée de présenter la notion de plan de lutte intégrée comme la ville de Cannes va en donner très prochainement, l’illustration.

 

 

 

 

Derniers articles

23 février, par Rédaction SNP

Créations paysagères en Côte d’Azur

Nul doute que le palmier restera l’honneur....
Le Festival des Jardins aura lieu du samedi 27 mars au dimanche 28 avril 2021. Le Conseil départemental des Alpes-Maritimes lance un concours de créations paysagères sur le thème (...)

21 février, par Rédaction SNP

Des graines de palmiers de 2000 ans

Avec l’accord de SCIENCE & AVENIR nous publions partiellement ce très intéressant article sur la découverte des chercheurs israéliens, ce qui nous donne envie d’en savoir plus (...)

Edito

Edito de janvier 2020

21 février, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Il faut l’admettre, nous sommes à la peine et avons énormément de difficultés à mobiliser les collectivités locales de PACA et d’Occitanie pour prendre leur destin palmier en main. En dehors de la prestigieuse exception de Cannes avec laquelle nous collaborons à préparer , pour le 30 avril 2020, un formidable colloque, nous constatons une sorte de démission collective. Mais on a pas dit notre (...)