Accueil > Documentation > Autres ravageurs > Aparté sur la graphiose Hollandaise

Aparté sur la graphiose Hollandaise

mercredi 13 novembre 2013 - Rédaction SNP

 Non, il ne s’agit pas d’une polémique politicienne de plus !!!!, mais d’une prise de notre chalutier "HMS technology watch" sur la "trunck injection" en français endothérapie. L’amusant est que cela concerne plus particulièrement cette maladie de l’orme qui a fait tant de ravages en Europe il y a une vingtaine d’années. Maladie d’ailleurs surmontée par les bienfaits du marcottage propre à cette variété d’arbres -nous n’aurons pas cette chance avec les phoenix . A l’époque la lutte en France s’était organisée autour de l’endothérapie et avait connu un échec cuisant. La rumeur court qu’on trouve ici l’origine de la défiance franco-française sur cette méthode de traitement, défiance qui fait tant de tort aux intérêts de la lutte contre le charançon du palmier.

La documentation indique que la cause essentielle des échecs antérieurs résidait dans les pressions trop importantes, que ces phénomènes ont été parfaitement maîtrisés depuis, faisant de cette méthode de traitement des grands végétaux aux États-Unis, la norme.

http://urlz.fr/a2C

Derniers articles

9 décembre, par Rédaction SNP

Les délices du réglementaire......

Les jardiniers amateurs à la diète : A l’exception des produits de biocontrôle, à faible risque ou dont l’usage est autorisé en agriculture biologique, tous les produits de la gamme amateur seront réservés à partir du 1er (...)

7 décembre, par Rédaction SNP

M2 I BIOCONTROL .....La licorne

Pour que la licorne ne soit plus un mythe, il faut que le bio-contrôle attire vers lui des investisseurs privés à la recherche de placements surs, vertueux, rentables...
Très intéressant article du Nouvel Economiste qui (...)

Edito

Edito d’octobre 2018

12 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Sans l’avoir voulu nous sommes récompensés d’avoir un peu tardé dans la sortie de cet édito. Les 15 grands élus que nous avions solennellement saisi de graves difficultés consécutives à la suppression du Confidor et à l’abandon européen de la lutte obligatoire contre le CRP semblaient totalement insensibles à notre cause.
Sauf un, le Maire de Menton : (...)