Accueil > Documentation > Autres ravageurs > Aparté sur la graphiose Hollandaise

Aparté sur la graphiose Hollandaise

mercredi 13 novembre 2013 - Rédaction SNP

 Non, il ne s’agit pas d’une polémique politicienne de plus !!!!, mais d’une prise de notre chalutier "HMS technology watch" sur la "trunck injection" en français endothérapie. L’amusant est que cela concerne plus particulièrement cette maladie de l’orme qui a fait tant de ravages en Europe il y a une vingtaine d’années. Maladie d’ailleurs surmontée par les bienfaits du marcottage propre à cette variété d’arbres -nous n’aurons pas cette chance avec les phoenix . A l’époque la lutte en France s’était organisée autour de l’endothérapie et avait connu un échec cuisant. La rumeur court qu’on trouve ici l’origine de la défiance franco-française sur cette méthode de traitement, défiance qui fait tant de tort aux intérêts de la lutte contre le charançon du palmier.

La documentation indique que la cause essentielle des échecs antérieurs résidait dans les pressions trop importantes, que ces phénomènes ont été parfaitement maîtrisés depuis, faisant de cette méthode de traitement des grands végétaux aux États-Unis, la norme.

http://urlz.fr/a2C

Derniers articles

19 novembre, par Rédaction SNP

Qu’est-ce que le push and pull ?

Intéressante communication de cette organisation internationale et de son programme ICIPE de maîtrise biologique d’un ravageur apparemment extrêmement redoutable à l’échelle du continent africain. Pourquoi de telles technologies (...)

18 novembre, par Rédaction SNP

Tous à Monaco.... le 15 décembre

Désormais régulières ces rencontres à l’initiative de la direction de l’aménagement urbain de la principauté * élaborées en collaboration avec Robert Catellana Listephoenix, l’association des Fous de Palmiers et SNP permettent de (...)

Edito

Edito , octobre 2017

2 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Depuis un mois nous avons réussi à mettre au point une position cohérente harmonisée avec les "Fous de Palmiers" vis-à-vis de l’administration centrale française, en particulier concernant une vision commune de l’éventuelle réforme de la réglementation en réponse au "lâchage" de la Commission Européenne. Nos deux associations ont convenu de conduire une campagne de communication sur ce sujet. Ensemble, nous (...)