Accueil > Réglementation > L’organisation > AMM pour produits de bio contrôle

AMM pour produits de bio contrôle

vendredi 2 mars 2018 - Rédaction SNP

À force d’en parler et de suivre les publications de l’ANSES, on commence un peu à s’y retrouver dans la jungle réglementaire. L’on voit distinctement cohabiter pour des raisons pour nous incompréhensibles, les produits utilisables en agriculture biologique liste gérée par l’ITAB institut technique l’agriculture biologique et la liste dite L 253-5 des produits de bio contrôle dressée par la DGAL ( voir post récent https://sauvonsnospalmiers.fr/actualisation-liste-produits-l-253-5-bio-controle.html ). Quand on sait que cette réglementation du bio de traitement est pour l’instant uniquement nationale, on mesure le chemin à parcourir pour seulement commencer à s’occuper des traitements alternatifs aux phytosanitaires. Si on avait mauvais esprit, on pourrait penser que l’administration trouve un grand plaisir à complexifier la réglementation pour que le jardinier amateur moyen capitule !!

On se pince quand on découvre que ces filières sont pénalisées par des taxes pour une nouvelle autorisation de mise sur le marché (AMM). Elles sont certes réduites pour les produits bio mais si le ministère voulait vraiment accélérer le mouvement il faudrait tout simplement subventionner par des avances remboursables , ces produits et tout le monde s’y retrouverait. Les PME TPE pourraient se lancer dans la bagarre alors qu’on a le sentiment que les multinationales discrètement appuient sur le frein tant les marges en chimie de synthèse sont importantes. Les prix sont ahurissants.

https://www.anses.fr/fr/content/faciliter-la-mise-sur-le-march%C3%A9-des-produits-phytopharmaceutiques-de-bio-contr%C3%B4le

 

Derniers articles

9 décembre, par Rédaction SNP

Les délices du réglementaire......

Les jardiniers amateurs à la diète : A l’exception des produits de biocontrôle, à faible risque ou dont l’usage est autorisé en agriculture biologique, tous les produits de la gamme amateur seront réservés à partir du 1er (...)

Edito

Edito d’octobre 2018

12 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Sans l’avoir voulu nous sommes récompensés d’avoir un peu tardé dans la sortie de cet édito. Les 15 grands élus que nous avions solennellement saisi de graves difficultés consécutives à la suppression du Confidor et à l’abandon européen de la lutte obligatoire contre le CRP semblaient totalement insensibles à notre cause.
Sauf un, le Maire de Menton : (...)