Accueil > Progression des infestations > Alerte invasion....

Alerte invasion....

vendredi 21 juillet 2017 - Rédaction SNP

 Augmentation spectaculaire des captures des pièges en place

- augmenter sensiblement le nombre de pièges en fonction,

- Les désinstaller à 2,5/ 3 M de hauteur à un minimum de 10M des stipes dans un endroit ombragé.

- nos pièges chinois Multi funnel trap chargés avec la phéromone M2 I LS sont imbattables

- ils sont aussi très compétitifs le piège 25 € la recharge 120 j 12 €

- port compris livraison par colis relais ( la meilleure et la plus souple des formules)

- si vous prenez un carton de cinq pièges prix spécial 150 € règlement par le site plus éventuellement obligation d’adhésion à l’association 10 €

- disponibilité en 48 heures

- inspecter minutieusement vos stipes au niveau de la couronne avec une paire de jumelles pour les grands sujets. Pour les petits attention aux attaques en pied de stipe.

- Pour toutes stratégies faire ou faire faire un traitement de précaution stratégie 2 phyto

- Tenter application de répulsif ( exemple ail non alimentaire)

- En stratégie 3 , arrosage hebdomadaire

 

 toute la doc.

 https://www.dropbox.com/s/rx82kxj2k90rwjk/note_info_pie_ges_chinois%281%29.pdf.pdf?dl=0

 

 

 

Derniers articles

21 mai, par Rédaction SNP

Et certains continuent à avoir peur des pieges...

Très dynamique société grecque du biocontrole. Il y a quelques années elle nous avait fait une offre extrêmement alléchante pour la vente de mématodes jusqu’à ce qu’on s’aperçoive que la réglementation française une fois encore (...)

Edito

Edito d’avril 2018

6 mai, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Nous avons poursuivi notre lobbying au bon sens du terme pour plaider l’évidence du maintien pour moins de 24 mois encore du seul phytosanitaire à notre disposition, en l’absence, espérons-le provisoire, de solutions biologiques de remplacement. Quasiment impossible de mobiliser la presse face aux grands censeurs de l’écologiquement correct.....
Nous avons donc saisi à deux reprises la Direction (...)