Accueil > État sanitaire, progression des infestations > Alerte au charancon rouge à Marseille

Alerte au charancon rouge à Marseille

dimanche 18 décembre 2016 - Rédaction SNP

De qui se moque-t-on ? alors qu’une de nos adhérentes a capturé 500 CRP avec un seul piége en deux mois, que nous avons depuis le début septembre trois appels par semaine de propriétaires marseillais ou dans 99 % des cas notre diagnostic est l’abattage. Marseille a quasiment perdu tous ses phoenix. Énorme responsabilité des pouvoirs publics locaux qui n’ont dispensé aucune information préalable sur la réglementation qui date de 2010 et les méthodes de lutte. Rappelons de surcroît que le comité de pilotage CRP PACA, existe depuis novembre 2014......

 Dérisoire de rappeler une réglementation qui n’a plus à s’appliquer faute de combattants. On se souvient début septembre de notre passage surle 13 H de TF1 JP Pernaut * au cours duquel il n’a pas été possible de tourner des images de ce même Parc Borely . Last but the least, prétendre que les varois sont très organisés est une vraie galéjade !

http://www.sauvonsnospalmiers.fr/spip.php?article1550

 

 

Derniers articles

10 novembre, par Rédaction SNP

VEGEPHYL lettre N° 281

La manifestation 12ème CIRAA et Journée thématique Des ravageurs et des hommes 27 au 29 octobre 2020 à Montpellier attire tout de suite l’attention.

10 novembre, par Rédaction SNP

la Bretagne : nouvel eldorado des palmiers ?

https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/la-palmeraie-bretonne-218856
C’est une bonne nouvelle mais on serait tenté de conseiller à nos amis bretons la formule "Si vis pacem, para bellum" et de commencer à mettre en (...)

Edito

Edito de septembre 2019

18 octobre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
L’encre de l’arrêté pourtant très bref, du 25 juin 2019 n’est pas encore sèche et nous entendons ses détracteurs le vouer aux gémonies au motif qu’il renonce à la lutte obligatoire dans les régions plus exposées pour l’instant, Corse, Paca, Occitanie.
Mais gardons-nous de toute hypocrisie, si la lutte obligatoire n’a pas atteint son objectif dans les régions les plus exposées c’est bien sûr la (...)