Accueil > Documentation > A quelque chose malheur est bon

A quelque chose malheur est bon

mardi 30 avril 2013 - Rédaction SNP

 les merveilles de la Californie du Sud mais certaines espèces se plaisent beaucoup aussi chez nous.

 Commençons de rattraper notre retard dans la connaissance des différents palmiers ( votre serviteur étant sur ce point au fond de la classe !). Nos amis des fous de palmiers, société savante de référence pourront sans doute nous y aider.

 Nous aurions dû être plus exigeants pour nous-mêmes et surtout attentifs à obtenir de la plupart des collectivités locales de se livrer un peuplement intelligent et diversifié seul recours contre une architecture souvent triviale. 

Portfolio

Derniers articles

20 août, par Rédaction SNP

Your portable solution to detect RPW larvae in coconut palm trees

Nous avons fait la connaissance du professeur Thrishantha Nanayakkara du King’s College London en 2015. Nous avions attiré votre attention sur ses travaux et même fait un petit don crowdfunding pour l’encourager. Espérons (...)

17 août, par Rédaction SNP

Cannes, la suite .....

On en sait un peu davantage sur la démarche très pragmatique de la ville de Cannes qui se garde de prises de position de principe et met en place un panel de mesures complémentaires très orientées vers la pré-infestation ( (...)

Edito

Edito de juin 2019

28 juillet, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Ce mois a été celui de la publication du nouvel arrêté de lutte contre le CRP. Alors que cet été est celui de la dévastation de nos peuplements Chamaerops ( voir notre papier "nos Chamaerops meurent en silence...."), aucune ligne sur le Paysandisia, lancinante revendication !
Ce n’est pas malheureusement pas le plus important. Ce texte aussi court que d’interprétation délicate se contente de faire une (...)