Accueil > Revue De Presse > A misunderstanding

A misunderstanding

jeudi 19 décembre 2013 - Rédaction SNP

L’air de la montagne, réussit bien à Max Bauer*,puisque dans cet article du Dauphiné Libéré il distribue ses tirs aussi sûrement qu’un champion olympique de biathlon.

Il n’oublie rien les collectivités locales, les administrations centrale et décentralisées et dénonce pêle mêle le déficit de compétence, le laxisme, l’impéritie et même les dérives idéologiques de la deep ecology !

http://goo.gl/BNDtjr

Nos craintes s’évanouissent : Max Bauer n’abandonne rien du combat que nous menons à ses côtés depuis 2 ans. Nous ne lâcherons rien sans avoir tout essayé.

 

* Pdt Uniphor et de Coordination Rurale 83


 

Portfolio

Derniers articles

16 janvier, par Rédaction SNP

Pays des Alpes-Maritimes : Magazine hebdomadaire d’information

Ce magazine hebdomadaire très connu dans le département nous fait l’honneur d’un article sur nos rencontres de Monaco du 15 décembre conduites par Listephoenix associée aux "Fous de Palmiers" et SNP. Nous en remercions (...)

11 janvier, par Rédaction SNP

Le feuilleton niçois, nouvel épisode

La mairie de Nice ( et Nice-Matin) se rendent donc à l’évidence la ville ne respecte pas la réglementation ( voir portfolio).
Christian Estrosi peut toujours interpeller Nicolas Hulot, pourquoi ne l’a-t-il fait plus tôt ? (...)

8 janvier, par Rédaction SNP

Porquerolles : le coffre-fort de la biodiversité

https://youtu.be/fLsjYnWQuL4
http://www.cbnmed.fr/pres/index.php http://www.cbnmed.fr/pres/index.php
Cette vidéo a été réalisée par l’équipe de la conservatrice Sylvia Lochon-Menseau avec laquelle le PNPC collabore pour (...)

Edito

Edito de décembre 2017

5 janvier, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Dernier édito de l’année, date limite pour commenter un événement phare de 2017 : l’important rapport de l’ANSES sur la politique conduite par la communauté d’agglomération CAVEM (Var Est) dans la lutte contre le CRP. Nous l’avons publié dès sa sortie le 8 décembre, en annonçant que nous réservions nos commentaires pour laisser aux responsables de la CAVEM le temps de faire les leurs. (...)