Accueil > Représentation > Colloques > Autres Colloques et initiatives > ( 66 ) Conférence eco citoyenne sur CRP

( 66 ) Conférence eco citoyenne sur CRP

mercredi 11 février 2015 - Rédaction SNP

Hier, à l’initiative du Conseil du Suivi Evaluation citoyen de l’université de Perpignan président Henri GOT s’est tenu dans l’amphithéâtre de l’Hôtel d’Agglomération une conférence animée par le chercheur Nicolas ANDRÉ animateur de la commission "ravageurs du palmier" de la Fredon France.

Rappelons tout d’abord qu’Henri GOT est responsable du département "espaces et ressources naturelles" près du CSE , projet territorial de développement durable 2012/2015 missionné par la communauté d’agglomération Perpignan Méditerranée (PMCA) qui témoigne de toute l’importance du sujet pour son organisation.

Sur la base de son intervention au colloque de Nice en janvier 2013 Nicolas ANDRÉ a fait un point entomologique sur ce coléoptère et son inquiétante progression dans le département et il a aussi présenté les modifications réglementaires intervenues depuis le texte fondateur de la lutte : l’arrêté 21 juillet 2010 qui vient de faire l’objet d’une version consolidée : c’est très bien écrit et pas abscons.

http://www.sauvonsnospalmiers.fr/spip.php?article1043

Nicolas ANDRÉ n’a pas chaussé les lunettes roses, ne cachant pas la situation très préoccupante . il a même introduit dans son discours des propos extrêmement sévères, disant que nous pourrions être la dernière génération à assister à la présence des palmiers sur le bassin méditerranéen.

Mais il a toutefois relevé "le défi" en mentionnant que nous disposions désormais de l’arsenal nécessaire pour organiser la riposte, mettant l’accent sur les modalités de la lutte. Plus particulièrement sur la performance présumée de la stratégie dite de micro-injection (endothérapie) qui introduit sans risque de blessure sérieuse une molécule extrêmement concentrée naturelle (4%), fruit d’une fermentation bactérienne qui est associée à un co-formulant qui la catégorise en produit Phyto sanitaire .*

l’Essentiel est que le produit ne touche pas l’air, il est introduit en très petite quantité 50 ML, il circule avec la sève ascendante, il agit par ingestion par la larve (gloutonnne) , il se met en œuvre à hauteur d’homme, et enfin surtout, son efficacité dépasse une année.

Sans forfanterie, il s’agit là d’un progrès scientifique incontestable. Mais il a son prix, environ 200 € par par palmier/par an. Bien que n’ayant aucun rapport d’affaires avec la firme, nous sommes sur le point d’obtenir tarif préférentiel pour nos adhérents, anciens et nouveaux. Par ailleurs, la firme signe des contrats significatifs avec des villes et, sous certaines conditions, forcément plus basses leurs habitants pourraient bénéficier du même tarif. Il y a donc des solutions.....

L’échange avec le public a été assez court, une vingtaine de minutes au cours desquelles les avantages de la technique d’injection ont été ré-analysés, ce qui est la preuve que la technique intéresse.

La conférence a pris fin par le traditionnel pot de l’amitié offert par les organisateurs.

Notre représentant a clairement eu le sentiment que des conférences de cette nature devaient absolument être organisées dans d’autres villes du Département ( pas forcément avec Monsieur Nicolas ANDRÉ qui aussi son travail de recherche !)

 Le professionnel Pascal Vaccaro Vac gazon sentinelle du net, nous signale cette coupure de presse preuve du bon accueil de cette initiative à Perpignan.

http://lc.cx/PERPIGNANMED

* Vous trouverez sur le site les caractéristiques du produit et la liste des applicateurs

Derniers articles

21 septembre, par Rédaction SNP

Le relais des réseaux nationaux

Notre conférence du 28 de ce mois - les ravageurs de palmiers : le défi de d’après-phyto est maintenant annoncée sur trois portails nationaux importants ( voir portfolio)
-  Plantes & Cités échophyto pro (...)

18 septembre, par Rédaction SNP

L’espoir fait vivre...

Un programme de recherche pour des alternatives aux phyto
Thématiques : Démarches "Zéro pesticide", Outils de planification
Région : Échelle nationale
Le 20 juillet, Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, (...)

Edito

Edito d’août 2018

19 septembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Ça y est nous sommes déjà dans l’aprés phyto. On aurait aimé avoir beaucoup plus de temps mais nous sommes sacrifiés sur l’autel du politiquement , écologiquement correct. Le gouvernement se moque comme d’une guigne des propriétaires de palmiers et n’a vu aucune raison de faire des exceptions au retrait des néonicotinoïdes (Confidor), malgré les observations de l’ANSES pointant l’absence de solutions (...)