Accueil > Revue De Presse > 13H L’heure de Jean-Pierre Pernaut

13H L’heure de Jean-Pierre Pernaut

samedi 3 septembre 2016 - Rédaction SNP

 Merci au présentateur historique de TF1 et son équipe de production de Marseille d’avoir réalisé ce petit sujet au cours duquel il était impossible d’aborder toutes les questions et nous savons qu’elles ne manquent pas.

 Nous avons choisi de présenter des instruments de piégeage qui sont l’expression de la volonté des propriétaires de vouloir maîtriser une situation et prouver que malgré toutes les difficultés du moment Il ne faut pas baisser les bras.

Le lundi suivant, TF1 s’intéressait à la pyrale du buis et un papillon asiatique en pointant la responsabilité des mairies. Elle doit pas être écarté mais elles sont le plus souvent extrêmement démunies face à un pouvoir central qui entend en priorité retirer du marché des spécialités phytopharmaceutiques. Cela ressemble bigrement à la quadrature du cercle. Il faut continuer à investir puissamment dans les nouvelles filières du Biocontrole mais nos sociétés en crise en auront-elles les moyens ? oui si on raisonne à l’échelle du monde.

Derniers articles

19 novembre, par Rédaction SNP

Qu’est-ce que le push and pull ?

Intéressante communication de cette organisation internationale et de son programme ICIPE de maîtrise biologique d’un ravageur apparemment extrêmement redoutable à l’échelle du continent africain. Pourquoi de telles technologies (...)

18 novembre, par Rédaction SNP

Tous à Monaco.... le 15 décembre

Désormais régulières ces rencontres à l’initiative de la direction de l’aménagement urbain de la principauté * élaborées en collaboration avec Robert Catellana Listephoenix, l’association des Fous de Palmiers et SNP permettent de (...)

Edito

Edito , octobre 2017

2 novembre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Depuis un mois nous avons réussi à mettre au point une position cohérente harmonisée avec les "Fous de Palmiers" vis-à-vis de l’administration centrale française, en particulier concernant une vision commune de l’éventuelle réforme de la réglementation en réponse au "lâchage" de la Commission Européenne. Nos deux associations ont convenu de conduire une campagne de communication sur ce sujet. Ensemble, nous (...)