Accueil > Revue De Presse > 13H L’heure de Jean-Pierre Pernaut

13H L’heure de Jean-Pierre Pernaut

samedi 3 septembre 2016 - Rédaction SNP

 Merci au présentateur historique de TF1 et son équipe de production de Marseille d’avoir réalisé ce petit sujet au cours duquel il était impossible d’aborder toutes les questions et nous savons qu’elles ne manquent pas.

 Nous avons choisi de présenter des instruments de piégeage qui sont l’expression de la volonté des propriétaires de vouloir maîtriser une situation et prouver que malgré toutes les difficultés du moment Il ne faut pas baisser les bras.

Le lundi suivant, TF1 s’intéressait à la pyrale du buis et un papillon asiatique en pointant la responsabilité des mairies. Elle doit pas être écarté mais elles sont le plus souvent extrêmement démunies face à un pouvoir central qui entend en priorité retirer du marché des spécialités phytopharmaceutiques. Cela ressemble bigrement à la quadrature du cercle. Il faut continuer à investir puissamment dans les nouvelles filières du Biocontrole mais nos sociétés en crise en auront-elles les moyens ? oui si on raisonne à l’échelle du monde.

Derniers articles

12 octobre, par Rédaction SNP

Cannes, la suite .....

Les associations qui soutiennent la stratégie 3 du décret du 21 juillet 2010 semblent avoir moins la côte, en tout cas du côté de la Croisette !
La ville de Cannes a peu goûté certaines critiques et dénonce les (...)

12 octobre, par Rédaction SNP

Trop drôle .....la traduction automatique

Trouvé sur le site en l’état ...... en dehors de la forme il y a quelques bonnes vérités !
JARDINAGE Science
Moyens de combattre »Charançon de la paume »
9 octobre 2019 caroline rigondet
Contrôle chimique (...)

9 octobre, par Rédaction SNP

Rhynch’info N°20

Document très clair, qui apporte déjà des éclaircissements sur des points, il y en a sans doute d’autres, perfectibles du nouvel arrêté.
Quelques remarques de SNP :
Responsabilité des propriétaires : dans tous les cas (...)

Edito

Edito de septembre 2019

18 octobre, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
L’encre de l’arrêté pourtant très bref, du 25 juin 2019 n’est pas encore sèche et nous entendons ses détracteurs le vouer aux gémonies au motif qu’il renonce à la lutte obligatoire dans les régions plus exposées pour l’instant, Corse, Paca, Occitanie.
Mais gardons-nous de toute hypocrisie, si la lutte obligatoire n’a pas atteint son objectif dans les régions les plus exposées c’est bien sûr la (...)