Accueil > Documentation > Le Piégeage > 我们将所有他妈的

我们将所有他妈的

mercredi 2 mars 2016 - Rédaction SNP

Les 150 piéges chinois spécial charançon rouge, viennent d’arriver.... sans forfanterie il n’y en aura pas pour tout le monde ... Semaine prochaine nous livrons dans les Alpes-Maritimes.

 dépêchez-vous

 Tarifs inchangés  

Le piège : 25 €

La phéromone M2 I LS : 12 €

A un moment où, avec le réchauffement climatique il n’y a plus période hivernale il est impératif de surveiller nos palmiers quasiment en permanence. 

A un moment où, aucune stratégie de traitement direct n’est imparable, il faut assurer, par la mise en place d’un bouclier hormonal, en espérant qu’il sera plus efficace que le fiscal ! 

l’imprimé "Note d’Application" est en cours d’impression * tirage 1000 exemplaires voir portofolio.

 Confidentiel : cette semaine contact au salon de l’agriculture. SNP est sur le sentier de la guerre pour une phéromone d’agression ou sexuelle pour le papillon paysandisia.

 

* Notre fournisseur est une imprimerie exceptionnelle en qualité et en prix exemple : ces 1000 exemplaires moins de 100 € TTC atelier très coopératif pour des amateurs comme nous.http://www.flyers.entreprise-com.fr/

Portfolio

Derniers articles

25 mai, par Rédaction SNP

Beauveria bassiana souche NPP111B005 : avis sur l’AMM

lien : http://www.sauvonsnospalmiers.fr/le-beauveria-ca-se-precise.html
L’avis de l’ANSES et l’AMM délivrée pour la préparation Ary-0711b-01 à base de la souche de microorganisme Beauveria bassiana souche NPP111B005, de la (...)

22 mai, par Rédaction SNP

Newsletter n°14

Nous évoquons très volontiers nos excellentes relations avec cette association société savante du monde palmophile. Notre mission est par nature beaucoup plus militante au service de tous les propriétaires de palmiers même (...)

Edito

Edito d’avril 2018

6 mai, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Nous avons poursuivi notre lobbying au bon sens du terme pour plaider l’évidence du maintien pour moins de 24 mois encore du seul phytosanitaire à notre disposition, en l’absence, espérons-le provisoire, de solutions biologiques de remplacement. Quasiment impossible de mobiliser la presse face aux grands censeurs de l’écologiquement correct.....
Nous avons donc saisi à deux reprises la Direction (...)