Accueil > Documentation > Préconisation de traitements > Génie Génétique (Suite)

Génie Génétique (Suite)

mercredi 31 octobre 2012 - Rédaction SNP

Après les Californiens, les Oxfordiens ( société OXITEC) nous répondent dans la journée à la signature de leur CEO.

Pas mal ........ ? no comment comme on dit en France !

Ils concluent ainsi" yes, we are interested, and we believe our approach would be both effective and environmentally very sound"

Leur technologie de génie génétique appelée RIDL (Release of Insects carrying a Dominant Lethal) consisterait à créer une souche de CRP permettant la libération de mâle "stérile" CRP. Cette approche est réputée efficace pour réduire de façon spectaculaire la population cible d’insectes. Des développements sont en cours concernant la dengue et des ravageurs agricoles. La difficulté semble résider dans la durée du cycle de vie. En effet, alors que pour des insectes qui ont un cycle d’un à deux mois le développement d’une souche RIDL peut prendre deux à trois ans, pour ce qui concerne CRP, avec un cycle de vie de plus de 100 jours les délais de développement seraient portés à six à sept ans, sauf nouveaux progrès de la R&D.

 Par ailleurs, sachant les réticences ( ..... litote !) qui existent en France plus encore qu’ailleurs, chaque fois qu’on parle de génétiquement modifié, Oxitec avance que cette démarche est très différente de celle des semences OGM qui sont dans le secteur concurrentiel et qui peuvent présenter un risque de transmission entre plantes. il s’agirait ici d’une "impasse" puisque le but recherché est la disparition du CRP. Par ailleurs, elle insiste sur l’impact très positif de cette méthode de lutte sur l’environnement - aucun recours au phytosanitaire.

Bien sur, de tels développements nécessitent des capitaux importants il convient peut-être d’interroger la commission européenne sur le principe de telles recherches. Nous ne sommes pas les plus mal placés pour le faire compte tenu de nos excellentes relations avec le député européen Gaston Franco en charge des espèces envahissantes à la commission environnement de la Commission.

Nous demandons une proposition financière détaillée à cette société.

Derniers articles

18 juillet, par Rédaction SNP

Protocole d’intervention sur palmiers infectés- RECTIFICATIF

Rectificatif du 18-07-2019
Protocole d’intervention sanitaire sur les palmiers infectés par le charançon rouge du palmier (Rhynchophorus ferrugineus)
MOTIF DE LA RECTIFICATION :
- texte initial : > Ce protocole (...)

17 juillet, par Rédaction SNP

Actualité juridique du développement durable

La législation française " ambitionne" de favoriser le développement des produits du bio contrôle. Mais au-delà des intentions quid de l’efficacité et la rapidité dans les procédures. 14 projets pour 2 M€ c’est notoirement (...)

15 juillet, par Rédaction SNP

La Sénatrice Jacky DEROMEDI (suite)

La sénatrice nous adresse copie de la lettre reçue du ministre Didier Guillaume. Il faut d’emblée nous féliciter de l’intérêt porté à cette question à ce niveau de responsabilité.
On aurait aimé que le texte lui-même soit (...)

Edito

Edito de mai 2019

23 juin, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Le nouvel arrêté de lutte contre le charançon rouge n’est toujours pas sorti. Il faut dire que le ministère conscient des difficultés énormes consécutives du retrait de solutions phytosanitaires particulièrement insecticides, à la lourdeur des procédures de nouveaux agréments de solutions bio, a fait feu de tout bois pour publier des dérogations articles 53 ( autorisations de mise sur le marché d’une (...)