Accueil > Revue De Presse > FIGARO du 23/10

FIGARO du 23/10

samedi 24 octobre 2015 - Rédaction SNP

 Nous publions cet article sans fausse modestie, car il récompense des années de travail qui ont permis au conseil d’administration de notre association de nous forger une image et une réputation qui ont retenu l’attention des médias.

Au-delà de la presse écrite spécialisée et plus récemment de Var-matin Nice-Matin, notre association vient d’être citée et nos idées présentées dans les deux supports de Presse nationaux les plus importants.

Début août, dans LE MONDE sous la plume de Rémi Barroux http://www.sauvonsnospalmiers.fr/ecrire/?exec=article&id_article=1231

Hier, dans cet article du FIGARO de Marc Mennessier.

Cette reconnaissance est particulièrement bienvenue, au moment où nous approchons les candidats aux élections régionales de PACA et Languedoc-Roussillon- Midi-Pyrénées pour qu’ils se déterminent à engager enfin, les conseils régionaux dans la lutte contre les ravageurs de palmiers.

 

 

 

Derniers articles

20 mars, par Rédaction SNP

Congrès AMPP Veillée d’armes

Communiqué de Presse
Madame, Monsieur,
Une délégation franco-italienne se rendra au Congrès de l’Association Marocaine de Protection des Plantes (Rabat 26-27 mars 2019), afin de présenter un état des lieux sur la lutte en (...)

13 mars, par Rédaction SNP

En pays Varois ....

Merci à ce support de Presse régional en pleine « remontada » de nous accueillir à nouveau pour présenter cette nouvelle technologie de détection très en amont des attaques de ravageurs. L’affaire commence à s’ébruiter puisqu’un (...)

Edito

Edito de février 2019

10 mars, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Retenons la date du 11 février 2019 , celle de la grande réunion de concertation organisée à la DGAL. Nous avons pu très correctement nous exprimer pour dire synthétiquement :
- Toute nouvelle réglementation doit également porter sur le papillon Paysandisia Archon
- Il faut donner un cadre légal même dérogatoire au piégeage massif qui est explicitement recommandé par l’ANSES. Le ministère doit ensuite (...)