Accueil > Partenaires*Pro > AGRINT > Ça bouge à Mandelieu ....

Ça bouge à Mandelieu ....

vendredi 11 janvier 2019 - Rédaction SNP

Bien que cela ne soit pas explicitement visé, cette technologie semble bien être celle du produit que nous avons découvert en octobre 2016, à savoir un détecteur sismique mise au point par la société israélo-américaine AGRINT. Nous l’avons évoqué dans une dizaine de posts depuis. Bravo à BIOASSYS de se lancer dans l’aventure, elle a réussi à persuader la ville de Mandelieu mais également, selon nos informations, celle de Marseille.

 Evidemment beaucoup de questions viennent à l’esprit en dehors du prix :

- confirmation distinction CRP / PA

- quel degré de localisation de l’infestation

- quel stade minimum de larve

- quelles stratégies curatives

 Il est évident que dans l’esprit de la dernière note de l’ANSES un moyen de détection infaillible sur les palmiers patrimoniaux ça se regarde.

Source ; les Petites Affiches

lutte contre le charançon rouge et le papillon des palmiers est une priorité de l’action municipale en matière de préservation de l’environnement et de cadre de vie.

Afin de lutter contre ces fléaux, la ville de Mandelieu-La Napoule a fait le choix assumé d’un engagement biologique sans concession dans la gestion de ses espaces verts, avec des solutions éco-responsables 100% naturelles et innovantes.

À ce titre, dans le cadre de sa lutte engagée contre les insectes ravageurs des palmiers, la mise en place d’une ambitieuse stratégie communale reposant sur une combinaison de pièges de capture à base de phéromones d’agrégation et de nématodes ( vers parasitoïdes ) a permis en 2018 de ralentir la progression de ces deux insectes ravageurs avec notamment, la capture de plus de 7400 charançons en 6 mois.

C’est dans le cadre du renforcement de ce dispositif de lutte, que 50 palmiers de la ville ont été équipés courant du mois de décembre 2018, de la première technologie de détection sismique intelligente baptisée Rhynchotrack*.

Ce dispositif de pointe permet de détecter de façon précoce la présence des larves du Charançon rouge mais également du Paysandisia Archon, au cœur même de la plante, et ce, bien avant les premiers et dommageables signes visuels tardifs.
Le détecteur à intelligence sismique Rhynchotrack analyse de façon permanente à partir d’algorithmes complexes, la partie interne du palmier sur lequel il est implanté. Après une dizaine de jours, le détecteur isole et élimine les ondes non émises par les larves des deux insectes ravageurs pour ne retenir que celles provenant des cisaillements liés à l’activité de ces dernières.

Si la présence de larves est détectée, un message d’alerte est immédiatement envoyé au service compétent via une application dédiée. Grâce au Rhynchotrack, le Charançon rouge et le Paysandisia Archon, dont la principale capacité de prolifération et de destruction des palmiers reposait sur la discrétion, vont être traqués et éliminés dès les premiers jours de l’infestation pour une efficacité de lutte inégalée.
Ce dispositif innovant et unique en France, illustre parfaitement la volonté de la commune de Mandelieu-La Napoule de préserver son cadre de vie de manière eco-responsable, avec une solution 100% naturelle.

* Rhynchotrack est une technologie de pointe proposée en exclusivité par la société d’expertise en solutions biologiques Bioassays France (www.bioassays.fr) spécialisée dans les solutions de lutte alternatives contre les insectes ravageurs.

Autre contribution : https://www.20minutes.fr/planete/2419751-20190111-cote-azur-capteurs-sismiques-lutter-contre-charancon-rouge-mandelieu-mene-test-unique-france-sauver-palmiers

https://www.archyworldys.com/seismic-sensors-to-fight-the-red-weevil-mandelieu-leads-this-test-unique-in-france-to-save-his-palm-trees/

Il y est évoqué le rapport ANSES qu’il convient de travailler pour en extraire le nouveau cadre réglementaire. C’est la DGAL qui a la main mais Il serait hautement souhaitable que le ministère prenne la mesure des attentes du terrain en réunissants le comité de pilotage CRP Paca qui existe depuis 2013 en y associant les régions Corse, Occitanie et Aquitaine.

Derniers articles

13 mars, par Rédaction SNP

En pays Varois ....

Merci à ce support de Presse régional en pleine « remontada » de nous accueillir à nouveau pour présenter cette nouvelle technologie de détection très en amont des attaques de ravageurs. L’affaire commence à s’ébruiter puisqu’un (...)

13 mars, par Rédaction SNP

La FAO aux avant-postes

L’agence marocaine de presse MAP ECOLOGY rappelle très utilement l’importance de la lutte contre ce redoutable prédateur du palmier. Elle ne fait pas de commentaire, nous nous sommes permis d’en faire un celui de (...)

Edito

Edito de février 2019

10 mars, par Rédaction SNP

Chers amis et passionnés du palmier,
Retenons la date du 11 février 2019 , celle de la grande réunion de concertation organisée à la DGAL. Nous avons pu très correctement nous exprimer pour dire synthétiquement :
- Toute nouvelle réglementation doit également porter sur le papillon Paysandisia Archon
- Il faut donner un cadre légal même dérogatoire au piégeage massif qui est explicitement recommandé par l’ANSES. Le ministère doit ensuite (...)